PPG Saye Galostre

PPG Saye Galostre

Les enjeux de l'étude

Le second Plan Pluriannuel de Gestion (PPG) des bassins versants girondins de la Saye, du Galostre et du Lary est actuellement en cours de mise en œuvre.

Ce PPG constitue la feuille de route que va suivre le Syndicat concernant la gestion des milieux aquatiques sur ces bassins versants.

Il est prévu sur une période de 10 ans et a été approuvé par arrêté préfectoral le 14/06/2018.

Un PPG concernant le bassin versant du Lary et de ses affluents (de sa source en Charente à sa confluence en Gironde) est en cours d’élaboration.

Localisation du PPG Saye Galostre Lary

Ce PPG concernant le territoire des bassins versants de la Saye, du Galostre et du Lary sur les communes qui adhéraient initialement au Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Saye du Galostre et du Lary :

  • Bayas
  • Bonzac
  • Bussac Forêt (17)
  • Cavignac
  • Donnezac
  • Galgon
  • Guîtres
  • Lagorce
  • Lapouyade
  • Laruscade
  • Maransin
  • Marcenais
  • Marsas
  • Mouillac
  • Périssac
  • Saint-Ciers-d’Abzac
  • Saint-Genès-de-Fronsac
  • Saint-Mariens
  • Saint-Martin-du-Bois
  • Saint-Martin-de-Laye
  • Saint-Savin
  • Saint-Yzan-de-Soudiac
  • Savignac-sur-L’Isle
  • Tizac-de-Lapouyade
  • Vérac
  • Villegouge

 

Nom du cours d’eau

Linéaire (m)

Limites d’étude

La Saye de Melon (ou Saye, bras ouest)

31 452

Limite amont de Bussac au pont de la Braque

La Saye, bras Est

8 492

Aval du Camp militaire au pont de la Baraque

La Saye

6 572

Pont de la Baraque à l’exutoire

Le Haros

1 873

D135 à la confluence avec la Saye

Le Meudon

5 631

Totalité du cours d’eau permanent

Le Graviange

10 389

Totalité du cours d’eau permanent et affluents permanents

Le Godicheau

4 392

Totalité du cours d’eau permanent

Le Pillot

1 278

Totalité du cours d’eau permanent

La Gabelle

1 922

Totalité du cours d’eau permanent

Le Mérigot

3 150

Totalité du cours d’eau permanent

Le Courant Lacombe

2 261

Totalité du cours d’eau permanent

La Pas Bonneau

4 737

Totalité du cours d’eau permanent

Le Davanon

5 725

Totalité du cours d’eau permanent

Le Boutin Arnaud

3 318

Totalité du cours d’eau permanent

La Détresse

6 994

Totalité du cours d’eau permanent

La Moulinasse

8 351

Totalité du cours d’eau permanent

Le Galostre

7 304

Aval de « Chanteyraut »

La Brandille

644

Totalité du cours d’eau permanent

La Fontaine d’Andreau

2 032

Totalité du cours d’eau permanent

L’Ombrière

2 732

Totalité du cours d’eau permanent

Le Pas du Canon

3 442

Du « Marais de Montabret » à l’Isle

Le Lary

8 630

De la limite départementale à l’Isle

Le Grand jard

4 997

Totalité du cours d’eau permanent

Le Candau

2 454

Totalité du cours d’eau permanent

Objectifs du PPG

Les objectifs du programme d’actions sont multiples :

  • Restaurer les têtes de bassins versants des cours d’eau du territoire (zones humides, annexes hydrauliques)
  • Améliorer la qualité des habitats aquatiques des cours d’eau territoire (diversification des écoulements, restauration du matelas alluvial)
  • Rétablir la continuité écologique et sédimentaire sur les cours d’eau principaux (suppression d’ouvrages, aménagements d’ouvrages ou de leurs chutes)
  • Améliorer la qualité de la ripisylve (restauration, entretien, plantation)
  • Réduire l’impact de l’activité pastorale sur le lit mineur des cours d’eau (mise en place de clôtures, de gués, d’abreuvoirs)
  • Lutter contre les espèces animales et végétales envahissantes (jussie, renouée du Japon, ragondins)
  • Porter des actions de communication et d’animation du territoire auprès des scolaires et du grand public (site internet, bulletins d’information, panneaux, sorties scolaires)
  • Evaluer les bénéfices des actions mises en place par le biais d’indicateurs de suivi (IBGN, pêches électriques)

les caractéristiques importantes du programme d'actions

Actions

Résumé

Restauration de la ripisylve

Abattage, élagage, débroussaillage

Plantation de ripisylve

Plantations d’arbres et d’arbustes sur secteurs sans végétation sur les berges

Mise en place de clôture

Protection contre les animaux dans le cours d’eau

Restauration de sources et annexes hydrauliques

Nettoyage de sources afin qu’elles puissent soutenir le débit et servir de lieux d’accueil pour les poissons.

Lutte contre les ragondins

Piégeage, tir, empierrement de terriers pour réguler les populations.

Restauration de bras mort

Dégagement des arbres tombés, enlèvement des branchages, enlèvement des bouchons vaseux.

Suppression d’ouvrage hydraulique

Suppression de barrages en travers du cours d’eau n’ayant plus d’utilité aujourd’hui.

Recharge granulométrique en aval d’ouvrage de franchissement

Apport de matériaux en aval des chutes de certains ponts pour permettre le franchissement piscicole.

Création de banquettes minérales

Création de banquettes minérales alternées de façon à recréer une sinuosité dans le lit du cours d’eau

Recharge granulométrique

Apport de matériaux dans le lit mineur pour recréer un fond propice aux poissons.

Réouverture de bras

Retrait des embâcles et du sédiment obstruant la connexion de certains bras morts.

Aménagement de gués

Empierrement de gués pour éviter que les engins dégradent le fond du lit en traversant.

Gestion des espèces végétales envahissantes

Arrachage et exportation de jussie et de Renouée du Japon (espèces végétales envahissant les cours d’eau).

Enlèvement d’embâcle

Enlèvement de troncs et branchages obstruant le lit du cours d’eau et créant des inondations.

Nettoyage d’ouvrages de franchissement

Retrait des troncs et branchages obstruant régulièrement certains ponts.

Suppression de clôtures en travers

Retrait des clôtures traversant le cours d’eau

(interdit par le code de l’environnement)

Mise en place d’abreuvoir

Installation de rampe en enrochements ou de pompes à museau dans les pâtures.

Repositionnement d’embâcle

Déplacement de troncs et branchages pour assurer et diversifier les écoulements

Bras de contournement d’ouvrage hydraulique

Creusement d’un bras de contournement d’un ouvrage hydraulique avec chute infranchissable.

Suppression d’ouvrage de franchissement

Effacement de pont ou buse inutilisés et problématiques pour les écoulements.

Suppression de seuil racinaire

Retrait d’arbres et de leur système racinaire causant un obstacle à l’écoulement et à la continuité piscicole.